LA CHiNE DANS L’ESPACE

Cette série de trois chaises rétro-futuristes et décalées s’inspire de l’histoire de la conquête spatiale en Chine, de la richesse de sa culture, de son espace-temps fascinant et distordu.

Le tabouret Excelsior (céramique) et les chaises Dongfanghong (acier inoxydable) et Persiflyer (orme massif), dessinés par Gautier Chiarini, sont un hommage au génie populaire chinois.

Nous avons battu la campagne deux années durant, des plaines de l’Est aux collines du Sud, pour y rechercher artisans au savoir-faire millénaire et travailleurs habiles, maîtres en leur matière. Chaque pièce est unique, numérotée et signée.

DONGFANGHONG

Chaise à dossier bas en acier inoxydable et tissu, fabriquée à Dainanzhen, R.P.C. Tombée tout droit de son orbite, Dongfanghong est faite d’une coque en acier inoxydable de 1.6 mm d’épaisseur pliée, soudée et polie. Les pieds et les patins, dévissables, sont également en acier inoxydable. A l’intérieur de la chaise, sous le tissu, le rembourrage en mousse de polyuréthane repose sur une structure en contreplaqué.

Mille ans après avoir inventé la fusée à poudre, la Chine lançait son premier satellite dans l’espace le 24 avril 1970. Le Dongfanghong I, équipé d’un émetteur radio, diffusa la mélodie éponyme et véritable hymne de la Révolution culturelle (« L’Orient est rouge ») pendant 28 jours avant de s’éteindre. Avec ce lancement réussi, la Chine faisait son retour sur le devant de la scène et devenait le 5e membre du club des puissances spatiales.

Notre chaise à dossier bas Dongfanghong a pour origine Dainanzhen, village de la province côtière du Jiangsu où pratiquement chaque foyer est constitué en atelier de travail de l’acier. Il y règne une ambiance unique de petit entrepreneuriat mêlé aux traditions familiale et rurales.

Finalement, l’effet miroir des facettes de notre chaise reflète autant la course aux étoiles que la recherche d’une existence simple et paisible des habitants de Dainanzhen.

Prix en Suisse: 760 CHF (sans frais de port)

EXCELSiOR

Tabouret en céramique, cuit à Jingdezhen, R.P.C. Il existe en trois émaux bleus: impérial foncé, céladon et coulures de cobalt (superposition de deux émaux), ce dernier assemblage de couleurs varie considérablement de pièce en pièce (selon la position dans le four à céramique et donc les quelques degrés de différence durant la cuisson). Excelsior est un tabouret d’intérieur autant que d’extérieur.

Aux commandes du vaisseau Excelsior, le capitaine Avanti Planetaros arrive sur Mars après un trajet éprouvant dans le vide intersidéral. Il y est accueilli par un peuple vêtu de tuniques blanches, sage et pacifiste. Il y rencontre la femme de ses rêves qu’il épousera avant de la ramener sur Terre (« Himmelskibet » ou « Le Vaisseau du ciel », Forest Holger-Madsen, 1918).

Passant de l’utopie muette en noir et blanc à la réalité, on peut imaginer que le successeur du capitaine Avanti, autrement dit le premier être humain à mettre le pied sur la planète rouge, pourrait bien être chinois. Pékin a annoncé un éventuel vol habité vers Mars entre 2040 et 2060. Pourvu que les taïkonautes fassent des rencontres aussi agréables que celles de l’équipage de l’Excelsior!

Entre fictions passées et odyssées à venir, notre tabouret est le résultat tangible du travail des artisans de Jingdezhen, capitale de la porcelaine depuis plus de mille ans. Rappel des contours du vaisseau d’Avanti autant que du tabouret chinois classique – les ailerons en plus – Excelsior est cuit à jusqu’à 1350°C pendant onze heures.

Prix en Suisse: 380 CHF (sans frais de port)

PERSiFLYER

Chaise à dossier haut en orme massif ciré, fabriquée à Qianwangxiang, R.P.C. Assemblée en tenons et mortaises selon les canons de la menuiserie traditionnelle chinoise, Persiflyer est faite d’orme du Nord de la Chine. Ses lignes saillantes n’en font pas moins une chaise d’un confort optimal. Le siège pivote sur son piètement en étoile à l’aide d’un roulement à billes.

Ses lignes exclusivement droites sont taillées dans la science-fiction. Cependant, Persiflyer est un témoignage de l’art de la menuiserie traditionnelle chinoise qui se perd à la vitesse fulgurante du développement du pays. Les maîtres menuisiers de Qianwangxiang (à 70 km à l’est de Pékin) qui l’ont réalisée peinent à trouver la relève parmi la jeune génération.

Persiflyer est la chaise que nous souhaitons à l’amiral Zheng He du futur, qui comme le grand navigateur du XVe siècle voguera vers de nouveaux mondes sans pour autant avoir perdu le sien, solidement assis sur un petit morceau de son patrimoine.

Prix en Suisse: 760 CHF (sans frais de port)